Lorsqu’une goutte devient trop lourde par rapport à son adhérence au support, la gravitation prend le dessus, et elle se détache suivant un modèle bien classique. En s‘étirant d’abord, puis il y a rupture entre la sphère d’eau et le cordon qui se rétracte et se décompose en un chapelet de gouttelettes. Ce phénomène est très rapide et peu visible, de l’ordre du millième de secondes. C’est là que la photographie permet de capter des instantanés.

 

 

 

Les chromorphographies aquatiques représentent ma plus grande collection aux multiples facettes : bulles, couleur de l’eau, cristauxgouttes, écoulements, impactsreflets et scriboltures